منتدى التقافة و العلوم
أهلا و سهلا بك زائرنا العزيز في منتدى الثقافة و العلوم و نتمى أن لا تبخل علينا بالإنضمام حتى تعم الفائدة.

منتدى التقافة و العلوم

منتدى متميز
 
الرئيسيةالبوابةبحـثالتسجيلcoraanHMLدخول
بحـث
 
 

نتائج البحث
 
Rechercher بحث متقدم
مواضيع مماثلة

دخول
اسم العضو:
كلمة السر:
ادخلني بشكل آلي عند زيارتي مرة اخرى: 
:: لقد نسيت كلمة السر
قائمة مواقع صديقة

احاديث نبوية

** حديث شريف ** عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال **

It Is Time to know Muhammad
___________
Il est temps de savoir Le Prophète Muhammad
___________

___________

اختبر محبتك


شاطر | 
 

 تحليل La boite à merveilles d'AHMED SAFRIOUI

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Citbitbw
مستشار
مستشار


عدد المساهمات : 236
نقاط : 14552
تاريخ التسجيل : 17/10/2009
العمر : 23

مُساهمةموضوع: تحليل La boite à merveilles d'AHMED SAFRIOUI   الثلاثاء 19 يناير - 4:48

La structure de l'œuvre: 12 chapitres.

v Chapitre 1:

- La solitude de
l'enfant.
- Les habitants de Dar Chouafa.
- Les cérémonies de la voyante.
-La dispute: Zoubida et Rahma.

v Chapitre 2:

- Le Msid: un
espace étouffant.
- La visite du sanctuaire: L.Aicha / L.Zoubida.
- (Le mausolée): Ali Boughaleb.

v Chapitre 3:

- Le fqih du
Msid: une misère ridicule.
- La disparition de Zineb __ son retour était l'occasion
d'organiser une cérémonie.

v Chapitre 4:

- La visite de
Lalla Aîcha: Zoubida et Aîchase livrent à leur commérage et Sidi part à aux
jeux avec les enfants.
- My escrocé par Abdelkader. (Déboires).

v Chapitre 5:

- La faillite de
My Larbi (L.Aicha vend ses bijoux).
- La mort du coiffeur Sidi Mohamed Ben Taher.

v Chapitre 6:

- Le nettoyage
du Msid fait par les enfants: rixe enfantine.
- L'achat des nouveaux vêtements à l'occasion de Achoura.

v Chapitre 7:

-Les festivités
de l'Achoura: Sidi Mohamed part au Msid pour festoyer
l'occasion.

v Chapitre 8:

- Le combat
entre le père du narrateur avec le dellal rusé. (Le jour où il
emmène Zoubida pour lui acheter des bracelets).
- Le remariage de My Larbi.

v Chapitre 9:

- Ruiné, après
avoir perdu son capital, Abdesslam laisse sa famille pour aller travailler aux
tau bourgs de Fès: afin de rétablir son atelier.
- La visite de Lalla Aicha:
Changement de celle-ci.
Décision d'aller consulter le voyant Sidi El Arofi.

v Chapitre 10:

- La visite de
Sidi El Arofi: La voyant aveugle a pu remédier aux
commentaires féminins.
- Le père, absent, parvient à ravir sa petite famille
délaissée par l'envoi d'une somme d'argent.

v Chapitre 11:

- Le martyre
dont souffre My Larbi auprès de sa nouvelle épouse.
- Salma, la marieuse, avoue sa responsabilité.

v Chapitre 12:

- L'abstinence
du petit Sidi Mohamed aller au Msid.
- Le retour: - du père (joie de la fille).
- de My.Larbi (tranquillité d'âme de Lalla Aicha).
- La réouverture de la boite merveilleuse par le petit
enfant, qui s'insinue
de nouveau dans son petit monde.
Par MR Serhani Mounir

Personnages principaux de l'œuvre :

Je :

C'est l'auteur-narrateur-personnage. Il est le fils de lalla Zoubida et de
Sidi Abdeslem. Il s'appelle Sidi Mohamed.âgé de six ans, il se sent seul bien
qu'il aille au M'sid. Il a un penchant pour le rêve. C'est un fassi d'origine
montagnarde qui aime beaucoup sa boite à Merveilles, contenant des objets
mêlés. Il souffre de fréquentes diarrhées.

La boite à merveille :

Le véritable ami du narrateur. Elle contenait des boules de verre, des
anneaux de cuivre, un minuscule cadenas sans clef, des clous à tête dorée, des
encriers vides, des boutons décorés, des boutons sans décor, un cabochon
(=bouchon en verre ou en cristal de forme arrondie) de verre à facettes offert par
Rahma et une chaînette de cuivre rongée de vert-de-gris offerte par Lalla
Zoubida et volée par le chat de Zineb.

Lalla Zoubida :

la mère du narrateur. Une femme qui prétend être la descendante du prophète
et s'en vante (s'en flatte). Elle croit aux superstitions. Ses yeux reflètent
une âme d'enfant ; elle a un teint d'ivoire, une bouche généreuse et un nez
court. Elle n'est pas coquette. Agée de vingt-deux ans, elle se comporte comme
une femme vieille.

Sidi Abdeslem :

le père du narrateur, homme d'origine montagnarde. Il s'installe à Fès avec
sa famille après avoir quitté son village natal situé à une cinquante de
kilomètre de la ville. Il exerce le métier de tisserand (=fabriquant des
tissus) Grâce à ce métier, il vit à l'aise. Homme fort et de haute taille. Un
homme barbu que le fils trouve beau. Il a la quarantaine.

La chouaffa :

Voyante, c'est la principale locataire de Dar Chouaffa et on l'appelle
tante kanza.

Dris El Aouad :

C'est un fabriquant de charrues. Il est époux de Rahma. Il a une fille âgée
de sept ans qui s'appelle Zineb.

Fatma Bziouya :

Elle partage avec la famille du narrateur le deuxième étage, son mari Allal
est jardinier.

Abdelleh :

Il est épicier. Le narrateur lui attribue toutes les histoires
merveilleuses qu'il a eu l'occasion d'entendre.

Le fqih du Msid :

Maître de l'école coranique. Il somnole pendant que les écoliers récitent
les versets du Coran. Il distribue des coups de baguette au hasard.Un grand
maigre à barbe noire, dont les yeux lançaient des flammes de colère et qui
habitait rue Jiaf.

Lalla Aicha :

Une ancienne voisine de lalla Zoubida, c'est une Chérifa qui a su rester
digne malgré les déception du sort et dont la connaissance flattait l'orgueil
de lalla Zoubida.

Driss le teigneux :

Fidèle serviteur de Sidi Abdessalem, il garnissait (= remplissait) les
canettes et faisait les commissions.

Schéma narratif :

-Etat initial :

L'auteur-narrateur personnage vit avec ses parents. Rien ne perturbe sa vie
heureuse. Cette phase occupe une place importante dans le récit (Ch. I jusqu'au
Ch. VIII). L'ampleur de cette étape traduit la félicité dans laquelle baigne le
petit enfant. D'ailleurs, il est plongé dans un monde merveilleux.

-Elément perturbateur :

Ce qui trouble cette félicité c'est la ruine du père qui a perdu son capital :
l'argent qu'il portait sur lui est tombé quelque part dans un souk.

-Péripéties :

Le voyage du père à la campagne, où il exerce un travail pénible afin de
pouvoir amasser de l'argent nécessaire pour se rétablir dans son atelier. (Ch.
VIII, IX, X, XI). Le congé accordé au petit qui ne va pas à l'école coranique à
cause de sa faiblesse. La tristesse de la mère qui se rend aux mausolées et
consulte les voyants.

-Dénouement :

Le retour du père.

-Situation finale :

Le retour de l'équilibre : le bonheur. La réouverture par le petit de sa boite
à Merveilles.
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
تحليل La boite à merveilles d'AHMED SAFRIOUI
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Résumé La boîte à merveille
» عآيز كل البنات والشباب فى المناقشه دى والبنات بالزات ...!؟ ahmed
» كود وضع الآية الكريمة لجميع النسخ عدا النسخة الاخيرة من صنعى Ahmed M!Do
» ازرار المنتدى اختفو (تم الحل بواسطة : Ahmed M!Do)
» خلفية لازرار الاستعراض للنسخه InvisioN فقط (Ahmed Mido)

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى التقافة و العلوم :: علوم وثقافة :: الدراسة والمناهج التعليمية-
انتقل الى:  

Search

Powered By D7omy-Hacker